Un bruit, un cri ou un son, ce n’est pas la même chose. Le son est l’expression d’une fréquence vibratoire émise par un être, en toute conscience de la puissance de l’action de celui-ci. Il ne peut être émis et perçu que par le vivant. Ainsi, le son est un témoignage de vie. On ne va pas émettre un son pour soi-même, mais pour donner naissance à une "entité son" qui aura un temps de vie plus ou moins long, suivant son émission et notre propre position de conscience. Son temps de vie sera déterminé par la puissance de sa fréquence au moment où il est produit. Plus il sera long et conscient, plus grande sera l’intensité du retour positif pour celui qui l’émet. Si on l’a émis sur un support de conscience, le son continuera à se diffuser même si nous ne l’entendons plus.

Produire des sons en conscience est l’art de l’écoute. Les sons du Kin-Jo ont été testés par des énergéticiens en fonction de la fréquence vibratoire des consonnes et des voyelles associées, afin qu’ils puissent avoir une puissante résonance interne et qu’ils se projettent dans l’action pour augmenter son efficacité. On les utilisera seulement quand la technique des mouvements sera parfaitement intégrée. Ils seront "implosifs" ou "explosifs". Un son "explosif" est projeté par la voix, sur le support des cordes vocales. Un son "implosif" part du hara et laisse passer sa vibration par sa résonance au niveau du point Carrefour.